Aux portes du nouveau siècle, se plaindre de nouveaux risques

1996/03/01 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Dès que nous regardons, nous serons aux portes du siècle suivant et, par conséquent, les risques qui aujourd'hui sont inconnus seront à la vue des scientifiques. Parmi eux, les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont les plus importants et les plus préoccupants.

Malgré les multiples manipulations qui peuvent être effectuées, plusieurs scientifiques ont averti que des adaptations géniques nocives sont imposées pour l'être humain ou pour la flore ou la faune de la région.

C'est ce que croient au moins les scientifiques qui se sont réunis pour réfléchir sur les dangers du nouveau siècle. Ces organismes ont été créés en laboratoire pour survivre, pouvoir manipuler facilement et se propager rapidement. Malgré les multiples manipulations qui peuvent être effectuées, les scientifiques ont averti que des adaptations géniques nocives sont imposées pour l'être humain ou pour la flore ou la faune de la région.

Les experts affirment que nous sommes face à un problème qui peut être grave. Le manque d'information sur les organismes pour être OGM et leur utilisation n'a fait que faire connaître quelques données. Face à cette situation, les experts annoncent que dans le nouveau siècle ils seront des protagonistes désastreux. Avant qu'il ne soit trop tard, les scientifiques participants ont demandé la création d'une législation internationale régissant la manipulation, l'utilisation et le transport de ces organismes.