Peu de tests de cultures OGM en Europe

2003/06/01 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Il y a de plus en plus de plantes transgéniques dans le monde. Dans l'Union européenne, cependant, les tests sur le terrain des plantes génétiquement modifiées ont diminué d'environ 80% depuis 1998. Selon les chercheurs, le moratoire sur les OGM a eu une grande influence sur la baisse. En fait, bien que la législation communautaire n'interdit pas la plantation de cultures transgéniques, ces dernières années, très peu d'autorisations ont été accordées.

Une autre raison est l'attitude des consommateurs, qui n'acceptent pas les plantes transgéniques. Par conséquent, seules les grandes entreprises risquent de faire des tests. Ainsi, de tous les tests effectués, 65% sont entre les mains de ces grandes entreprises et seulement 6% sont réalisés par des compagnies moyennes ou petites, le reste sont des entités publiques.

Cependant, les experts estiment que désormais les tests sur le terrain seront intensifiés, en particulier les plantes résistantes aux insectes ou aux maladies ou à la tolérance aux herbicides. Les plantes présentant un risque moindre d'allergies ou de substances pour être plus saines ne se développeront pas avant la prochaine décennie.