Firefox OS, en essayant de rendre au web l'importance qui lui a enlevé l'app sur les appareils mobiles

2013/09/01 Leturia Azkarate, Igor - Informatikaria eta ikertzaileaElhuyar Hizkuntza eta Teknologia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Il ya quelques mois un nouveau joueur est entré dans la danse des systèmes d'exploitation pour les appareils mobiles, jusque-là Android, iOS, Windows et Blackberry étaient sur le terrain de jeu et Firefox OS est apparu par surprise. Mais ce joueur n'est pas autre, il a une différence claire avec les autres: vous ne pouvez installer et exécuter des applications sur le web, écrites en HTML. En fait, la Fondation Mozilla a créé ce nouveau système d'exploitation pour lutter contre la victoire des applications sur les appareils mobiles et aider le web à gagner son site à nouveau.
400

Une des caractéristiques les plus importantes des appareils mobiles (smartphones et tablettes), en plus de l'écran tactile, GPS, boussole, accéléromètre, etc., est la connexion Internet. Cependant, contrairement aux ordinateurs, l'accès au Web à partir d'appareils mobiles n'est normalement pas réalisé via un navigateur : pratiquement tous les sites Web ou services Web ont développé leurs applications (apps) afin que les gens puissent accéder au contenu de ce Web. Ces apps sont installées sur notre appareil et nous avons généralement installé un de ces apps pour chaque site que nous visitons. Il y a deux ans, lorsque nous avons écrit un article sur cette tendance aux apps, nous avons dit qu'aux États-Unis, les gens passaient plus de temps sur les apps que sur le web. Et depuis lors, évidemment, cette tendance n'a fait qu'accentuer et s'étendre.

Mais comme nous vous le disions alors, cette tendance va au détriment des principes d'ouverture et de publicité du web et des standards du web pour diverses raisons. D'une part, ces applications utilisent souvent des protocoles de communication propriétaires et cachés plutôt que des standards ouverts tels que HTTP ou SOAP. D'autre part, les contenus qui sont accessibles uniquement via les apps ne sont pas contraignants car ils ne sont pas sur le web, de sorte que vous ne pouvez pas rechercher ou accéder si ce n'est pas via l'application. Enfin, chaque plate-forme ou système d'exploitation dispose de son propre environnement et langage de développement et pour chacun d'eux, différentes versions des applications doivent être effectuées.

C'est pourquoi la Fondation Mozilla, une entité à but non lucratif qui promeut l'ouverture, l'innovation et la participation à Internet, connue pour être l'auteur du navigateur Firefox Libre, a développé un système d'exploitation mobile Firefox OS. Ce système d'exploitation est entièrement ouvert et libre, dans lequel vous ne pouvez installer et exécuter des applications Web, à savoir écrites en langage HTML du Web, et exécutés via le navigateur Firefox. Le bureau et toutes les applications et fonctions pré-installées sont également des applications Web ! Via Firefox OS, la Fondation Mozilla vise à promouvoir le développement d'applications Web par les entreprises et les entités qui ont jusqu'à présent développé des apps et, progressivement, passer à faire uniquement des applications Web, qui fonctionneront finalement également sur tout autre système d'exploitation.

HTML 5 et plus

Il est vrai qu'il y avait traditionnellement des raisons de développer des applications plutôt que des applications Web. En fait, le langage propre du web, HTML, était obsolète et ne servait qu'à faire des choses des premiers temps du web: texte formaté, images, liens, formulaires et peu plus. L'interaction, le multimédia, l'accès au matériel et beaucoup d'autres choses ne pouvaient pas être faites. Mais cela a beaucoup changé ces dernières années.

Il y a trois ans et demi, nous vous avons fait connaître HTML 5. De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées à cette nouvelle version de la norme : capacité à lire des vidéos et des audios, graphiques dynamiques (même 3D!) ), la capacité de capture matérielle (GPS pour géolocalisation, disque ou mémoire pour stocker des informations dans le local ou pour fonctionner hors ligne), etc. En outre, depuis lors, des interfaces ont été définies qui permettent d'accéder à beaucoup plus d'éléments matériels et ont été proposées pour les inclure dans les versions suivantes de la norme (5.1 et suivantes) : accéléromètre (détection de mouvement), boussole (orientation), microphone et caméra (et capacité de connexion pour les recevoir et les envoyer), connaissance vocale (si le téléphone ou appareil l'a mis en œuvre), etc.

Cependant, avec tout cela, il ne suffit pas de faire toutes les choses que peut faire une application d'un téléphone mobile. C'est pourquoi la Fondation Mozilla a défini des interfaces pour que les applications Web puissent accéder au matériel et aux caractéristiques propres aux appareils mobiles, qu'elle a appelés WebAPIs. Grâce à elles, les applications Web peuvent affecter le vibrateur de l'appareil, batterie, liste de contacts, alarmes, périphériques de stockage, radio FM, capteur de luminosité, capteur de proximité, calendrier, paiements Web, messages SMS, WiFi, Bluetooth, etc. Grâce à eux, une application Web pour Firefox OS peut faire tout ce qu'une application peut faire. S'il est vrai que ces applications Web ne fonctionneront pas sur d'autres appareils si vos navigateurs ne disposent pas de ces API Web implémentés, la Fondation Mozilla propose leur inclusion dans les versions suivantes de la norme HTML, donc on peut s'attendre à ce que ces applications Web soient universelles à l'avenir.

En outre, tout comme le langage HTML ont été ajoutés les extensions pour accéder au matériel des téléphones et tablettes, vous pouvez faire de même pour le matériel des ordinateurs de bureau et ordinateurs portables et, pourquoi pas, ouvrir la voie à l'avenir les applications Web sont également les principales dans ces.

Déjà sur le marché

La Fondation Mozilla a réalisé Firefox OS avec des objectifs altruistes, mais a eu une grande diffusion en très peu de temps, en raison de l'intérêt de nombreuses entreprises. En fait, de nombreuses entreprises de télécommunications ont vu avec Firefox OS la possibilité de sortir leurs terminaux à un prix moins cher et les déployer dans les pays en développement (les smartphones ne sont pas encore si répandus) et donc essayer de faire face à la direction qui ont récemment Samsung, Sony, HTC, etc. Les premiers téléphones mobiles avec Firefox OS ont commencé à sortir au printemps par la société espagnole GeeksPhone, et ce sont déjà de nombreuses entreprises qui ont sorti des modèles dans plusieurs pays. Le dernier mot pour le succès ont toujours les utilisateurs et il reste encore à voir si Firefox OS arrivera quelque part.

Lors de la vente d'un appareil mobile, la clé est qu'il ya beaucoup d'applications pour elle, et il est vrai qu'il ya actuellement peu d'applications pour Firefox OS si nous comparons à d'autres systèmes d'exploitation. Cependant, le marché des smartphones est de plus en plus fragmenté (où ils étaient Android, iOS et Blackberry, maintenant il ya aussi Ubuntu Touch, Windows Phone, Tizen et Firefox OS), et le développement d'apps pour tous peut s'avérer coûteux, de sorte que beaucoup de gens pourraient envisager intéressant à l'avenir une application web unique. Pour l'instant, le nombre d'applications Web pour Firefox OS se développe rapidement. Et on ne peut pas oublier la force des informaticiens : nous sommes partisans de logiciels et standards libres et ouverts en grande partie, et quand nous nous engageons dans quelque chose... ;-).

Indépendamment du succès de Firefox OS sur le marché, la Fondation Mozilla envisagera de remplir l'objectif si le Web retrouve l'accent sur les appareils mobiles.

Gai honi buruzko eduki gehiago

Elhuyarrek garatutako teknologia