Femmes étudiantes: inventer oui, surtout pour les femmes; ne pas breveter

2021/06/18 Galarraga Aiestaran, Ana - Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Ed. Université de Melbourne

Les groupes de chercheurs formés par des femmes ont tendance à générer des progrès au profit des femmes plus que le reste, mais ils obtiennent moins de brevets. C'est ce qu'ont démontré des chercheurs de l'Université de Navarre et de deux autres universités du Canada et des USA, analysant 440.000 inventions biomédicales présentées pour breveter de 1976 à 2010.

La recherche a été publiée dans la revue Science, et selon les données, si toute l'équipe de travail était composée de femmes, elles présentaient toutes des inventions sur la santé des femmes à 35% de plus que les hommes, et si le groupe était mixte à 18%. Cependant, les femmes n'apparaissaient que dans 25% des brevets.

Selon les auteurs, l'enquête a mis en évidence le nombre d'avantages qui restent inaccessibles, en particulier de la part des femmes, en refusant des opportunités aux inventeurs. À côté de cela, il est suggéré que connaître les difficultés que les femmes inventeurs ont devrait servir à remédier.