Auto-nettoyage ?

1997/11/01 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

L'air que nous respirons a-t-il une capacité d'auto-nettoyage ? Ce n'est pas une question quelconque. À l'Université de Leed, la technique appelée « Essai de fluorescence par diffusion de gaz » (FAGE) est en cours de développement pour répondre à cette question par million.

La capacité d'oxydation de l'atmosphère est également mesurée par l'effet de la lumière solaire et les radicaux. Les chercheurs ont réalisé cela il y a longtemps, mais ils manquaient l'outil qui ferait ces mesures avec précision, ce qui est appelé FAGE.

Les radicaux sont à faible concentration dans l'atmosphère et, en outre, ils durent très peu de temps pour leur détection. FAGE fonctionne comme un laboratoire mobile, où l'air arrive par pop aux compteurs de haute précision et où l'étude est réalisée. L'échantillon de cet air est exposé au laser ultraviolet, ce qui, excité par le radical libre, produit la fluorescence. L'analyse de ce réflexe est effectuée par ordinateur et est assimilée aux modèles prédéfinis.

Connaissant la présence et la capacité d'influence des radicaux, les chercheurs de Leed croient qu'ils pourront clarifier comment ils agissent face aux polluants. Si oui, ils pourront répondre à la question de ditxoso...