Revendication de la distribution de la biotechnologie

2000/09/01 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Les institutions scientifiques nationales de 6 pays ont revendiqué que les biotechnologies utilisées dans l'agriculture sont entre les mains des pays pauvres.

Les institutions scientifiques nationales de l'Inde, le Mexique, le Brésil, la Chine, la Grande-Bretagne et les États-Unis et la troisième Académie mondiale des sciences de Trieste ont publié un rapport conjoint. Les multinationales ont demandé que la biotechnologie développée soit distribuée avec des pays en développement.

Par exemple, les multinationales qui gagnent de grandes sommes d'argent au détriment des cultures transgéniques, ont proposé de développer des semences qui poussent bien dans les conditions climatiques ou saumâtres de ces pays. En fait, ils demandent qu'une partie de ces avantages soit destinée au développement de produits pour les pays du tiers monde.

La réponse des multinationales a été immédiate. La société Monsanto, par exemple, a annoncé son intention de le faire avec le génome du riz.