}

Instruments hominidés antérieurs aux attentes

2015/01/22 Etxebeste Aduriz, Egoitz - Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Premier métacarpe d'un Australopithecus africanus de 3,2 millions d'années. Ed. T.L. Kivell et M. Skinner

Des hominins étaient capables d'utiliser les outils bien avant que prévu, selon un travail publié par un groupe de chercheurs internationaux dans la revue Science. Ils ont vu que la structure des os de la main de l'Australopithecus africanus et d'autres hominins du pléistocène est semblable à celle de l'être humain, ce qui leur permettait d'utiliser les mains comme l'homme.

Selon les résultats de cette étude, il ya environ 3,2 millions d'années ces hominins étaient en mesure de saisir et serrer avec précision avec les mains et donc utiliser des outils. Ainsi, bien que les premiers outils en pierre qui sont connus sont de l'ordre de 2,6 millions d'années, il semble que leur capacité d'utilisation peut être antérieure.

À cette conclusion ils sont arrivés en analysant la structure interne (trabéculaire) des métacarpons. L'utilisation des mains d'une manière ou d'une autre influence directement sur la structure interne de ces os de doigts. Et donc, en analysant cette structure, vous pouvez savoir comment les mains ont été utilisées.

Les structures des métacarpons de l'Australopithecus africanus et d'autres hominins de Swartkrans (il y a doute que A. robustus et/ou Homo est prématuré) suggèrent qu'ils utilisaient toujours les mains pour marcher dans les arbres, mais qu'ils étaient capables de saisir avec précision et force le pouce contre les autres métamenuisiers et les instruments initiaux.