Télévision européenne haute définition

1988/02/01 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Pendant l'été de l'année dernière, on a pu voir la première image de la télévision européenne haute définition au Funkaustellung de Berlin. Un an après la mise en œuvre du projet qui fait partie du programme Eureka, les prototypes de caméras et de récepteurs qui fournissent des images de qualité cinématographique ont été présentés.

Avec cela, l'Europe a donné une réponse rapide à la menace japonaise. La grande chaîne de télévision japonaise NHK, avec l'aide de son industrie, a préparé un système de télévision haute définition qui prétend imposer comme norme mondiale pour pouvoir dominer le marché de la télévision mondiale. Cependant, en juin 1986, dans la belle ville yougoslave de Dubrovnik, la réunion du Conseil consultatif international pour la radiodiffusion (INBA) a mis fin à la proposition japonaise.

Les Japonais proposaient un système de 1125 lignes (l'actuel a 625), l'écran serait deux fois plus élevé et travaillerait à une fréquence de 60 Hz. Les Européens n'en étaient pas d'accord et ont rappelé que les deux tiers des télévisions du monde travaillent actuellement à 50 Hz. En outre, une nouvelle norme destinée à l'émission de télévision par satellite entrera en vigueur bientôt et cette norme a été organisée en Europe dans le but de sauver les investissements européens. C'est pourquoi il a été décidé de mettre en place un système de télévision haute définition basé sur cette norme D2MAC. Le système fonctionnera à 50 Hz, 1250 lignes et au format 5/3.

La télévision européenne sera développée conjointement par Thomson et Philips, rivaux de marché à ce jour. Quand serez-vous en vente? Les designers n'osent pas donner la date, mais il pourrait se situer entre 1990 et 92. Selon les fabricants, la télévision haute définition sera diffusée dans les salles et projetée sur de grands écrans. Les récepteurs sont trop lourds (70-80 kg) et très maladroit pour pouvoir les placer dans les maisons.