Hekimen demande que les aides du Gouvernement basque pour faire face aux conséquences du covid-19 soient étendues aux autres médias en basque

2021/11/24 Elhuyar Zientzia Iturria: Elhuyar aldizkaria

Le Gouvernement basque a alloué cinq millions d'euros pour soutenir les médias. Pour l'euskera, cependant, seulement 6,6%. Elhuyar regrette cette attitude et ajoute à la demande de Hekimen pour la diffuser à tous les médias en basque. La divulgation scientifique en basque et la revue Elhuyar ont également besoin d'aide.
Ed. Hekimen

Comme l'indique la note publiée par l'Association des Médias à Euskera Hekimen, les conséquences de la pandémie provoquée par le covid-19 sont dures dans le domaine des médias et, bien sûr, dans le cas des médias en basque. L'étude menée au début de la pandémie a montré, entre autres choses, que nous subissons une baisse importante de la publicité ou une réduction des abonnements. Il faut ajouter d'autres conséquences que la pandémie provoque indirectement (renchérissement du papier, de l'électricité ou des combustibles). Alors que les revenus diminuent, les dépenses augmentent, ce qui rend difficile la survie des médias. Telle est la situation des médias, mais de tous, pas seulement de certains. Par conséquent, il n'est pas entendu que le gouvernement destine ces aides uniquement à certains médias. De plus, lorsqu'en son temps, avec les résultats de l'étude, nous demandons des mesures pour pallier les conséquences de la pandémie dans les médias en basque.

De plus, on ne comprend pas que les médias en basque ne reçoivent que 6,6% dans cette distribution. Dans la mesure où le travail des médias en basque est indispensable du point de vue de la normalisation de l'euskera, on ne peut pas se laisser sans protection face aux conséquences du covid-19, sans entrer. Cela équivaudrait à ce que le vaccin contre le covid-19 ne soit placé que sur certains sélectionnés. L’exclusion de magazines généraux, médias locaux, spécialisés, télévisions locales, etc. devient incompréhensible. Quel modèle de pays le Gouvernement basque pense-t-il quand il distribue l'argent de cette façon? Que pensez-vous de l'écosystème médiatique ?

La Pandémie a durement frappé tous les médias, mais les projets les plus touchés sont les petits, qui sont ceux qui ont le plus de difficultés à accéder à d'autres revenus (publicité, publicité institutionnelle, subventions spéciales...). La situation est critique pour de nombreux médias et la survie de plusieurs projets est en jeu. Comme pour les vaccins, la priorité devrait être la plus obsolète. Pourquoi aider seulement les plus grands sur la base de données de portée? Quel écosystème de communication prétend le Gouvernement basque ?

Les médias en basque ont fait un effort spécial pendant la pandémie, non seulement pour maintenir la capacité d'information, mais pour renforcer cette capacité. Un effort spécial pour que chacun réponde dans la mesure où la pandémie l'exigeait dans son domaine. Et la citoyenneté a remercié cet effort. Il suffit de voir comment la consommation numérique des médias en basque a augmenté pendant la pandémie. Si ce type d'aides ponctuelles ou d'investissements liés à l'innovation ne tiennent pas compte des médias en basque, il sera difficile d'avancer.

C'est pourquoi, depuis l'association Hekimen, nous demandons au Gouvernement basque d'élargir au reste des médias en basque ces aides approuvées afin de pallier les dommages causés par le covid-19.